Programme
Madagascar

Historique du projet :

L’homme et l’environnement travaille depuis près de 10 ans dans la zone. La forêt à été ravagée par un cyclone en 1996 et un incendie en 2002, favorisant le développement d’espèces envahissantes.

Contexte :

La forêt littorale de Vohibola est le dernier fragment de ce type biogéographique hors du système des Aires protégées de Madagascar et abrite une diversité spécifique et génétique tout à fait unique et menacée. La biodiversité du site est menacée par la présence d’espèces invasives exotiques et par les exploitants de bois de toute la région ainsi que par les populations locales.

Ces pressions, ajoutées aux feux de brousse quasi systématiques, ont entrainé l’apparition de lisières, entrainant l’existence de microclimat et diminuant ainsi la viabilité des espèces faunistiques notamment les lémuriens et les amphibiens endémique de la zone.

Des actions urgentes de restauration ont été alors mises en œuvre et planifiées, ce qui a permis de définir les zones prioritaire de reboisement.

Objectifs :
– régénérer le couvert végétal dans les zones déboisées

– augmenter les sources de revenus.

– contribuer à la gestion durable des ressources forestières

– agir localement et concrètement pour minimiser les changements climatiques mondiaux en augmentant les capacités de stockage de CO2.