Journée mondiale de la vie sauvage

 « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre »

Up2green Reforestation œuvre depuis plus de 10 ans à la préservation des forêts et des écosystèmes menacés au service de la biodiversité. Nos projets ont pour but de restaurer des écosystèmes (forêts tropicales, mangroves), sensibiliser et former les communautés locales à l’agroforesterie et de les soutenir pour y développer l’apiculture et la méliponiculture.

Quelques exemples de l’action d’Up2green Reforestation pour préserver la vie sauvage :

Depuis 2009, Up2green Reforestation et ses partenaires ont planté plus de 100 espèces natives différentes avec les populations locales.

Dans les Andes colombiennes, la plupart des projets de reforestation se font à partir d’espèces exotiques qui s’adaptent facilement (comme l’eucalyptus ou le pin). Up2green Reforestation s’implique dans la restauration de l’écosystème andin en reforestant à partir d’espèces natives avec les populations indigènes locales.

Au Yucatan, deux tiers des espèces sélectionnées par Up2green Reforestation sont natives. Des espèces mellifères locales comme le Makulis ou le X’Kan Lol sont plantées dans les parcelles agroforestières afin d’attirer les abeilles et de restaurer leur habitat.

Au Sénégal, Up2green Reforestation travaille à la restauration de la mangrove dans la région de Basse-Casamance. La mangrove représente moins de 0,5% des forêts mondiales et peut donc être considérée comme rare. Rare mais essentielle, car elle s’étend sur 75% des rivages tropicaux. La mangrove abrite une grande biodiversité et permet de protéger le littoral, de le stabiliser, de le structurer et de désaliniser les sols, et d’assurer la sécurité alimentaire des populations locales.

Photo : Cardinal rouge du Mexique. Rencontré sur le terrain d’un bénéficiaire au Yucatan.